Catégories d’altcoins : jetons d’utilité, jetons de sécurité et autres

La diversité des altcoins permet aux différents acteurs de s'adapter à leurs propres besoins et objectifs.

Les altcoins se répartissent en deux catégories principales : les jetons d'utilité et les jetons de sécurité.

Ces catégories peuvent être classées en fonction de leur utilisation, de leur objectif et de leur fonction.

Jetons d'utilité

Les jetons d'utilité sont des altcoins qui peuvent être utilisés au sein d'une plateforme blockchain spécifique.

Ces jetons sont généralement nécessaires pour accéder à un service ou à un produit ou pour l'utiliser.

L'exemple le plus connu est le jeton Ether (ETH) de la plateforme Ethereum, appelé "gaz", qui est nécessaire pour exécuter des transactions et des contrats intelligents sur le réseau Ethereum.

Jetons de sécurité

Les jetons de sécurité sont des actifs numériques qui représentent certains droits financiers, tels que la propriété, les capitaux propres, les actions, les droits de vote ou les droits aux revenus.

Ces jetons représentent généralement la valeur d'une entreprise ou d'un projet et peuvent générer des revenus ou des retours sur investissement pour leurs propriétaires.

Il existe également d'autres types d'altcoins, tels que les stablecoins, dont la valeur est liée à un autre actif, comme le dollar américain ou l'or, afin de stabiliser sa valeur, et les privacy coins, qui se concentrent davantage sur l'anonymat et la sécurité des transactions.

Comprendre les différentes catégories d'altcoins permet de mieux appréhender la diversité du monde des crypto-monnaies et d'aider les investisseurs, les développeurs et les utilisateurs à trouver les crypto-monnaies qui leur conviennent le mieux.

Jetons de gouvernance

Les jetons de gouvernance, ou governance tokens, confèrent à leurs détenteurs des droits de vote dans un système d'organisations décentralisées (DAO).

Ces jetons permettent une prise de décision communautaire, où les détenteurs de jetons peuvent voter sur les changements apportés au système, influençant ainsi directement le fonctionnement de la plateforme.

Jetons DeFi

Les jetons de DeFi, ou systèmes financiers décentralisés, sont généralement assortis de droits d'utilisation et de gestion.

Ces jetons sont au cœur de nombreux nouveaux services financiers tels que les prêts décentralisés, les échanges et les garanties.

NFT (jetons non fongibles)

Les NFT représentent des actifs numériques uniques dans la blockchain.

Alors que les crypto-monnaies traditionnelles telles que le bitcoin sont interchangeables (c'est-à-dire "fongibles"), les NFT contiennent des informations uniques qui ne peuvent être ni copiées ni remplacées.

Ils sont souvent utilisés pour vendre des œuvres d'art, de la musique ou d'autres contenus numériques.

Jetons Yield Farming ou Liquidity Mining

Ces jetons sont utilisés dans les protocoles DeFi, où les utilisateurs déposent des actifs dans des pools de liquidité basés sur la blockchain et reçoivent de nouveaux jetons en récompense.

Ces jetons sont souvent assortis de droits d'utilisation, de droits de génération de revenus et de droits de vote.

Il est important de noter que les différents types de jetons fonctionnent dans des cadres juridiques et réglementaires différents dans le monde entier, et que les investisseurs doivent avoir une compréhension approfondie des caractéristiques et des risques des différents types de jetons.