Tendances futures : CBDC, lutte contre le blanchiment d’argent, KYC/AML

Le secteur des crypto-monnaies est en constante évolution et les tendances futures influenceront clairement l'environnement réglementaire.

Les trois domaines dans lesquels les changements les plus importants sont attendus sont : les monnaies numériques des banques centrales (CBDC), la lutte contre le blanchiment d'argent et les réglementations relatives à la connaissance du client (KYC)/à la lutte contre le blanchiment d'argent (AML).

Les CBDC

Les CBDC sont des monnaies numériques émises par les banques centrales et basées sur la technologie blockchain ou d'autres technologies numériques. Plusieurs pays, dont la Chine, la Suède et le Royaume-Uni, étudient déjà la possibilité d'introduire des CBDC.

L'introduction des CBDC pourrait avoir un impact majeur sur les systèmes financiers mondiaux et soulever de nouveaux défis réglementaires.

Lutte contre le blanchiment d'argent et KYC/AML

La lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme reste une question clé dans la réglementation des crypto-monnaies. L'anonymat des crypto-monnaies et la facilité des transactions mondiales signifient qu'elles peuvent potentiellement être utilisées pour financer des activités illégales.

Le respect des règles KYC et AML est souvent obligatoire pour les bourses de crypto-monnaies et les autres fournisseurs de services financiers. Le renforcement de ces règles devrait garantir l'utilisation légitime des crypto-monnaies.

La réglementation des crypto-monnaies reste un domaine en évolution, façonné par les développements technologiques, les tendances économiques mondiales et le dialogue entre les régulateurs.

À mesure que le secteur des crypto-monnaies continue de croître et de mûrir, la réglementation devrait devenir de plus en plus importante pour les investisseurs, les entreprises et les gouvernements.